L’arabica, la variété de café la plus consommée

Le café est une boisson qui rime avec énergie et longévité. Il y a deux variantes de café à savoir l’arabica et le robusta. Pour des raisons spécifiques, l’arabica se trouve être le plus consommé mondialement. Voici les raisons.

La finesse aromatique de l’arabica

L’arabica est la variété de café qui est le plus répandue et consommée dans le monde entier. Le Yémen, péninsule Arabique est la région dans laquelle l’arabica a été dégusté la première fois en tant que boisson. Le café arabica, originaire d’Éthiopie, compte environ 200 types. Il pousse sur les hauts plateaux et peut atteindre une altitude de 2000 m au maximum. La température idéale pour lui est entre 15 à 24°C. L’arôme incomparable de l’arabica provient de la richesse en acides et en minéraux de la surface à laquelle il est cultivé. Son fruit mûri un mois après sa fleuraison. Ses graines sont ovales et généralement de couleur jaune ou verts. La finesse du goût de l’arabica lui donne sa saveur distinctive et très développée. De plus cette variante de café a une teneur faible en caféine. La production mondiale de café est représentée en 70% par l’arabica contre 30% seulement pour le robusta. L’arabica est produit en majeure partie au Brésil, en Colombie, en Éthiopie, au Mexique puis au Guatemala.

Le mode de culture

L’arabica est un arbre fruitier qui est très sensible à la température très élevée et aux petits insectes. L’atmosphère idéale pour sa culture est de 20°C. En effet, ce genre de caféier est planté sous la protection des arbres qui le couvrent contre les mauvaises conditions climatiques. Ces arbres lui confèrent l’ombre ainsi que la protection nécessaire contre le vent ou les fortes pluies. Contrairement à robusta, ce spécimen est difficile à cultiver. De ce fait, l’arabica a un rendement plus coûteux que le robusta.

Les particularités

Les graines arabica torréfiées sont utilisées pour faire le breuvage adoré des connaisseurs. Son coût est plus cher puisqu’il nécessite plus de soins et d’entretien que le robusta. Désormais, ce dernier est mélangé avec l’arabica. Le café appelé autrefois Jasminum arabicum a une souche qui contient peu de caféine. On n’en distingue que 12 mg seulement. C’est pour cela qu’arrivé dans les tasses, ce type a meilleur goût puisqu’il a été travaillé minutieusement dans les plantations. Les espèces les plus cultivées sont le Typica, le Bourbon, le Mondo Nuevo, ainsi que le Moka.