La récolte

Les producteurs de café doivent tout d’abord attendre que les fruits parviennent à maturité : cela prend 6 à 8 mois après la floraison pour l’arabica, 9 à 11 mois pour le robusta.

La récolte du café peut alors commencer. Deux méthodes sont employées : la cueillette ou l’égrappage.
La cueillette consiste à cueillir manuellement uniquement les cerises mûres à point. C’est la technique la plus coûteuse, puisqu’elle oblige à repasser plusieurs jours de suite sur le même arbuste mais elle procure aussi les meilleures qualités de café.

L’égrappage consiste au contraire à racler la branche de toutes ses cerises. Ce procédé plus « expéditif », qui est parfois mécanisé, donne un mélange hétérogène de cerises plus ou moins mûres, à l’origine de cafés plus acides.