La mouture du café

Pour obtenir un arôme optimal, il est préférable de moudre le café juste avant son utilisation. Les arômes volatils sont ainsi préservés et le café n’en sera que meilleur. Un café moulu trop tôt s’oxyde et perd son caractère tout en prenant de l’amertume. Le degré de mouture est également à prendre en considération. On ne moud pas de la même manière un café turc et un café filtre.
Certains moulins électriques permettent de choisir le degré de mouture désiré.

Différentes moutures du café

Type de café ou de cafetière Mouture idéale
Café turc extra fine
Café espresso très fine
Cafetières italiennes à pression fine
Cafetières électriques (filtre papier) fine
Cafetières traditionnelles moyenne
Cafetières à piston grosse

L’idéal est de moudre son café soi-même. Plusieurs systèmes existent :
– Le pilon : système le plus ancien, il consiste à broyer les grains dans un mortier avec un pilon. D’aspect peu pratique, la mouture obtenue reste grossière.
– Le moulin à bois ou en fonte à lames avec la manivelle sur le haut et leur tiroir de récupération en bas. Objet de nombreuses collections.
– Le moulin électrique, le plus pratique. Avec broyeur ou à hélices.
L’opération dans tous les cas ne doit pas durer trop longtemps, au risque d’échauffer le grain.