Bientôt un concurrent Nespresso à Genève en Suisse

L’entrepreneur Jean-Paul Gaillard souhaite construire une usine la cité de Calvin pour ses dosettes de café qui concurrencent les capsules Nespresso. Elle permettra la création de 300 à 400 emplois, probablement à Genève, déclare-t-il dans une interview publiée mercredi dans « l’Illustré ». Cet entrepreneur suisse qui s’est amusé à chatouiller le lion Nestlé sur le flanc d’une juteuse affaire, à savoir les dosettes à café, s’apprête à construire une usine dans le canton de Genève. Depuis quelques mois, Jean-Paul Gaillard, le patron d’Ethical Coffee Company, fait rugir de rage la multinationale helvétique en commercialisant sur le seul territoire français, via Casino et d’autres distributeurs, des capsules compatibles avec «le système» Nespresso. La particularité de ces dosettes : elles ne sont pas en aluminium mais moulées dans du plastique biodégradable.

Le 4 août 2010, à l’occasion d’une interview accordée au magazine romand l’ Illustré, Cet entrepreneur suisse a dévoilé un secret industriel que la presse helvétique subodorait depuis mois : un site de production à Genève , qui employera 300 à 400 personnes, appelé à fonctionner au plus tard début 2011. Au passage, il révèle son amertume vis-à-vis des autorités de Fribourg, où se trouve le siège d’Ethical Coffee : elles lui auraient mis des bâtons dans les roues, alors qu’Ethical Coffee désirait initialement implanter son usine dans ce canton. Les journalistes de l’Illustré croient savoir que le lion Nestlé aurait mis ses griffes en travers d’un tel projet, bien décidé à rendre la pareille à Ethical Coffee contre laquelle, par ailleurs, il avait déposé une plainte en juin (2010). L’Américain Sara Lee, qui a également décidé de concurrencer Nespresso, a subi les foudres judiciaires de Nestlé à la même époque.